16/01/2008

Psycho : Se respecter soi-même, c'est important

fond-bonjour-800
Les comportements passifs sont négatifs

Vous êtes dans une grande surface et vous faites la file. Quelqu’un derrière vous vous demande tout à coup : "Est-ce que vous me laisseriez passer devant vous, je n’ai pas grand-chose dans mon caddie et je suis pressé…". Vous laissez cette personne passer. Que se passe-t-il dans votre tête ? Vous aviez tout votre temps et vous êtes content de rendre service ? Alors, tout va bien. Mais si vous aussi étiez pressé et que vous avez laissé faire cette personne parce que vous n’avez pas osé protester, alors la situation n’est pas excellente pour vous. Vous avez eu un comportement passif qui est dans le fond très négatif. Il signifie d’abord que vous ne savez pas suffisamment vous affirmer. Et cela, c’est très nocif pour vous.

D’abord parce que cela signifie que vous agissez peut-être souvent comme si vous pensiez : «Je ne suis pas quelqu’un d’important. Mon temps ne compte pas. N’importe qui, même quelqu’un que je ne connais pas, est plus important que moi. Je ne vaux pas la peine que l’on s’occupe de moi. Mes sentiments ne sont pas importants. Je suis prêt à les cacher pour que les tiens soient satisfaits…» C’est tout cela que cache cette attitude. Et c’est bien plus grave qu’un banal incident de la vie de tous les jours.


Quand on agit en niant à soi-même ses propres sentiments, en faisant comme s’ils ne comptaient pas, on finit par penser comme on agit. On finit par penser que l’on ne compte pas et qu’il vaut toujours mieux laisser passer les autres devant. Eux le méritent et nous non ! C’est très toxique car cela revient à se mépriser soi-même. L’affirmation de soi a donc beaucoup d’importance, non seulement pour prendre sa place dans le monde, mais aussi pour se donner à soi-même, dans sa propre tête, une place importante. Car si l’on ne se respecte pas soi-même, comment pourrait-on se faire respecter par les autres, et comment pourrait-on même s’aimer ?


S'affirmer permet aussi de lutter contre la dépression…

Et puis, une chose est certaine. C’est que les personnes qui ont un comportement de non-respect de soi, un manque d’affirmation important, sont beaucoup plus souvent sujettes à la dépression. Apprendre à s’affirmer est donc une méthode « antidépressive ». C’est en quelque sorte une mesure d’hygiène mentale.

Alors, si cette situation vous est déjà arrivée, pensez à ce que vous auriez dû répondre. Répétez-le dans votre tête pour le tenir prêt à servir en cas de besoin. Tournez-le de manière à rester correct et respectueux. Car ce qui empêche souvent de dire «Non, je suis désolé, mais moi aussi, je suis très pressé», c’est la peur de manquer de correction, de respect envers l’autre. Un comble quand on s’aperçoit que l’on en arrive à respecter plus que soi-même quelqu'un qu'on ne connaît pas.



09:00 Écrit par Isa dans Psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psycho |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.