16/01/2008

La saga Dior ...

Il était une fois la maison Dior...
A l'origine d'une des plus grandes maisons de luxe, Christian Dior, qui aurait eu 100 ans cette année, a su marquer son époque par son génie créatif. Rétrospective sur la maison Dior et sur son fondateur.

famille


 Christian en haut à gauche, entouré de sa famille. © Musée Christian Dior, Granville           

Christian Dior, les années avant couture : 1905 - 1934

Christian Dior naît le 21 janvier 1905 à Granville, en Normandie, dans une famille aisée. Son père, en effet, est à la tête d'un groupement d'usines chimiques avec son cousin Lucien Dior. Quant à Madeleine Martin, la maman de Christian Dior, elle est issue d'une famille bourgeoise. Le petit garçon grandit donc dans un milieu privilégié, entouré de ses deux frères et de ses deux soeurs, dans la villa Les Rhumbs. Il écrit à propos de cette dernière : "La maison de mon enfance... j'en garde le souvenir le plus tendre et le plus émerveillé. Que dis-je ? ma vie, mon style, doivent presque tout à sa situation et à son architecture."

 Christian Dior, grand nostalgique de son enfance, ne devient pas couturier du jour au lendemain. On peut même dire que son parcours est atypique puisqu'en 1925, il intègre Sciences Politiques pour peut-être devenir un jour diplomate. Mais sa passion de l'architecture et de l'art revient en force. Il ouvre ainsi une galerie d'art avec un ami.

Puis s'annoncent des années noires pour la famille de Christian Dior avec le décès de sa mère en 1931 et la ruine de son père, qui, de 1932 à 1938, vend la totalité de ses biens dont la villa Les Rhumbs.


 

Christian Dior... illustrateur, Christian Dior... couturier : 1935 - 1945

 Avant de devenir le grand couturier que l'on connaît, Christian Dior se fait remarquer comme illustrateur de mode pour Le Figaro, jusqu'en 1942. Entre temps et plus précisément en 1938, il entre comme modélistechez Robert Piguet, le plus grand couturier parisien de l'époque. Il le quitte en 1941 pour devenir l'assistant de Lucien Lelong avec Pierre Balmain. Ce dernier part en 1945 pour fonder sa propre maison, Christian Dior devient alors le principal modéliste de la maison Lelong.


Christian Dior, fondateur de la maison Dior : 1946 - 1957

En 1946, Marcel Boussac, un très riche industriel, propose à Christian Dior de le financer pour créer une maison de couture à son nom. C'est ainsi que naît la célèbre maison Dior, qui s'installe au 30, avenue Montaigne. En s'entourant d'amis, celle-ci devient une vraie maison de famille.

robe1

 Le 12 février 1947, Christian Dior présente sa première collection. Sa ligne "Corolle", que l'on surnomme "The New Look", est un succès. Cette expression est l'œuvre de Carmel Snow, rédactrice en chef du Harper's Bazaar qui, en voyant la collection, s'exclama : "C'est une révolution, cher Christian, it's quite a New Look". A propos de la ligne Corolle, il écrit : "Je dessinai des femmes-fleurs, épaules douces, bustes épanouis, tailles fines comme lianes et jupes larges comme corolles".

Mais Christian Dior ne veut pas seulement vêtir les femmes, il veut aussi les maquiller et les parfumer, considérant que le parfum est "le finishing touch d'une robe". Est ainsi lancé en 1947 le parfum Miss Dior et en 1948 est créée la Société des Parfums Christian Dior. Il faut attendre 1955 pour que les femmes puissent habiller leurs lèvres avec le Dior Rouge. A noter que la même année, il embauche Yves Saint-Laurent comme assistant.

Le voyage qu'il effectue en 1947 aux Etats-Unis a pour conséquence la création le 28 octobre 1948 de la filiale "Christian Dior New York, Inc." à l'angle de Fifth Avenue et de 57th Street. On peut y trouver le prêt-à-porter femme de grand luxe et les accessoires.

Après avoir publié ses mémoires en 1956 ("Christian Dior et moi"), il a le privilège de figurer sur la couverture du Time le 4 mars 1957. Cet évènement est important dans le sens où c'est la première fois qu'un couturier occupe une place aussi considérable dans la presse américaine.

En 1957, il présente sa dernière collection Automne/Hiver : la "ligne fuseau". Il meurt le 24 octobre 1957 en Italie d'une crise cardiaque à l'âge de cinquante-deux ans.


Les années post Christian Dior : 1958 - 1996

Après le décès prématuré du couturier, Yves Saint-Laurent dont Christian Dior disait "Je souhaite qu'on le mette en avant...", prend la relève et présente le 30 janvier 1958 sa collection Haute Couture Printemps/Eté. La ligne "Trapèze" est un triomphe.

Après son départ, c'est au tour de Marc Bohan de reprendre le flambeau, et ce jusqu'en 1989. Ce dernier avait d'ailleurs été placé à la tête de la filiale londonienne par Christian Dior lui-même. C'est Marc Bohan qui, en 1967, dessine la première collection Baby Dior. Il crée aussi la ligne Christian Dior Monsieur.

Pendant ce temps, la société Dior connaît différents propriétaires et, en 1985, Bernard Arnault devient Président Directeur Général de la Société Christian Dior.

En 1989, Gianfranco Ferré succède à Marc Bohan. Il devient responsable des collections Haute Couture, Haute Fourrure, Prêt-à-Porter Femme, Prêt-à-Porter Fourrure et Accessoires féminins.


Le trio de choc de la maison Christian Dior : 1997- 2005

Avec John Galliano, que Bernard Arnault nomme créateur de Dior en 1997 puis Directeur Artistique de l'ensemble des lignes féminines de Christian Dior (la Haute Couture, le prêt-à-porter, la maroquinerie, les chaussures, la lingerie et les maillots de bain, la publicité et les vitrines des boutiques Dior) en 1999, un vent nouveau souffle sur la maison Dior. Rajeunie et beaucoup plus sexy, elle retrouve une seconde jeunesse ainsi qu'une plus grande visibilité grâce à celui que l'on surnomme "l'enfant terrible de la mode anglaise".

robe2

La griffe continue à s'étendre avec l'arrivée en 1998 de Victoire de Castellane qui est engagée pour créer la ligne de Haute Joaillerie Christian Dior. Avec elle naissent des collections empreintes de classicisme et d'extravagance.

Enfin, Hedi Slimane, qui travailla pour Yves Saint-Laurent, devient en 2000 le Directeur Artistique de Christian Dior Monsieur. Sa recherche de la perfection et son style, à la fois classe et moderne, sont des atouts indéniables pour la maison Dior dont le succès n'est plus à démontrer.




       
    

13:20 Écrit par Isa dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mode, dior |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.