01/01/2008

Le jour de l'An : origine ...

La tradition du Nouvel An remonte à Babylone, 2000 avant J.-C. Cette fête avait lieu au printemps pour honorer le dieu Mardouk qui protégeait les récoltes. À Rome, en 46 avant J.-C., Jules César reporte le nouvel an au 1er janvier et pour cela il créa une année de 445 jours puis cette tradition disparut et reprit au Moyen Âge à des dates différentes selon les pays : les Anglais fêtaient le nouvel an en mars, les Français le fêtaient le dimanche de Pâques et les Italiens le fêtaient à Noël.

Pour nous, le Jour de l'An est une fête religieuse et est à une date fixe, le 1er janvier de chaque année. Le jour de l'an a un autre nom, la St-Sylvestre. Autrefois, au lieu d'échanger des cadeaux le soir de Noël, ils le faisaient au Jour de l'An.

Cette fête nous permet de souligner la nouvelle année qui commence. On fête ce moment en famille et avec la parenté. Il y a des familles qui continuent de donner la bénédiction paternelle, une tradition de leurs ancêtres.

Le Jour de l'An est célébré deux fois dans la plupart des familles : le 31 décembre au soir et le 1er janvier. On se réunit à différents endroits, chez nos grands-parents, chez nos tantes et nos oncles ou chez nous. Certains doivent faire des petits voyages et doivent même coucher là-bas.

Le 31 décembre, tout est prêt pour le réveillon du Nouvel An. Nous gardons la plupart des décorations de Noël. Il reste parfois des cadeaux sous le sapin, car il y a de la famille que l'on voit seulement au Jour de l'An et c'est à ce moment qu'on leur remet leurs cadeaux.

Dès leur arrivée, les gens s'amusent, jouent aux cartes, chantent et dansent. À minuit, une nouvelle année commence et tout le monde est joyeux. On se souhaite une bonne année en se serrant la main et en se donnant des becs. Ensuite on sert du mousseux et on mange de la bûche de Noël. Ce qui est le plus plaisant, c'est qu'on se couche tard et qu'on voit notre parenté.

La journée du 1er janvier, on fête ça dans la maison paternelle. On écoute de la musique du Jour de l'An, des rigodons, on chante et on danse. À l'heure du repas, on mange des mets traditionnels : de la tourtière, du ragoût de boulettes, des pâtés à la viande, de la dinde et comme dessert, de la bonne bûche de Noël et des beignets.

On se souhaite la bonne année et on s'amuse à des jeux de société ou aux cartes. On rit et on a beaucoup de plaisir. On prend des photos de famille pour garder de bons souvenirs. On se couche très tard et on a déjà hâte à l'an prochain pour voir notre parenté, surtout celle qui habite au loin et que l'on voit rarement.


bonne année neige

20:38 Écrit par Isa dans Fêtes de fin d'année | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouvel an, 2008 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.